5 façons de s’engager pour les animaux


Réflexion, Vivre Vegan / mardi, décembre 8th, 2020

Selon les sondages réalisés ces dernières années, une grande majorité de français est sensible à la cause animale et souhaite de meilleures conditions de vie pour les animaux que nous côtoyons. Certaines personnes peuvent même vouloir s’engager activement pour la cause animale. Mais un manque de temps, de connaissances ou d’argent peut parfois dissuader de se lancer concrètement dans cet engagement. Je vous ai donc listé ci-dessous 5 idées pour soutenir la cause animale et ainsi faire avancer le combat pour les animaux selon vos moyens !

Signer des pétitions en ligne

Un moyen gratuit, rapide et simple de militer pour la cause animale est de signer régulièrement des pétitions en ligne. Il est fort probable que vous soyez souvent sollicités par e-mail ou via Facebook pour signer des pétitions. Vous pouvez également vous inscrire à la liste d’emails de plusieurs associations afin de recevoir les pétitions en cours et les signer en quelques secondes.

On peut penser que les pétitions ne servent pas à grand-chose, et pourtant, de nombreuses avancées ont été permises par la mobilisation massive et la signature de pétitions. Une pétition est un moyen de se rassembler collectivement autour d’une requête commune et de faire entendre une seule et même voix sur un sujet d’importance. Si vous êtes familiarisé avec la légende du colibri, vous comprendrez à quel point votre signature peut faire la différence !

Signer une pétition ne vous demandera pas d’argent et ne vous prendre quelques secondes. Pourquoi ne pas commencer dès maintenant en allant sur change.org et en signant trois pétitions pour la cause animale ?

Faire des dons

Si vos moyens vous le permettent, vous pouvez faire des dons à une ou plusieurs associations. Evidemment, on ne peut pas donner à tout le monde, et le nombre d’associations qui ont besoin d’aide est longue comme le bras. Pour ne pas vous sentir submergé, je vous conseille, au moins pour commencer, de choisir une seule association, et de faire un ou plusieurs dons, dès que c’est possible pour vous. Qu’il s’agisse de 5, 10, 20 ou même 50 euros, c’est déjà énorme pour ces associations, et chaque don compte. Sachez également que les dons sont généralement déductibles des impôts (c’est toujours ça de pris…).

Je vous conseille également de choisir soigneusement votre association : assurez-vous de son sérieux et renseignez-vous sur ses actions. C’est toujours plus rassurant de savoir où va son argent et quelle cause il sert.

Je suis consciente que même 5 euros peut représenter un repas de fin de mois pour un étudiant en difficulté : je rappelle donc que cette idée vaut pour les gens ayant les moyens et l’envie de faire un don financier. Si ce n’est pas le cas, d’autres idées vous correspondront davantage.

Etre bénévole dans un refuge

Si vous avez un peu de temps libre et que vous souhaitez l’utiliser pour une cause qui vous tient à cœur, être bénévole dans un refuge est idéal. Il existe de nombreux refuges qui accueillent toutes sortes d’animaux : il y a bien sûr les refuges classiques type SPA qui accueillent principalement des chats et des chiens, mais aussi des refuges pour animaux de ferme sauvés de l’abattoir, des refuges pour les oiseaux… en clair, suivez vos affinités animalières et donnez de votre temps à des animaux avec lesquels vous êtes à l’aise.

Etre bénévole permet de donner de votre temps en fonction de votre emploi du temps : le matin, l’après-midi, le week-end…c’est vous qui décidez quand vous êtes disponible. C’est une activité qui peut donc assez facilement s’accommoder d’une vie quotidienne active et bien remplie.

En tant que bénévole pour les animaux, vous pouvez effectuer un large éventail de tâches : nettoyage, promenade, nourrissage, tâches administratives, etc… Selon vos compétences à proposer, il est certain que vous aurez quelque chose à apporter à un refuge.

Communiquer, partager

Vous n’avez pas les moyens de faire des dons et vous n’avez pas de temps à consacrer à du bénévolat ?

Ce n’est pas grave ! Vous pouvez toujours aider la cause animale en communiquant autour de vous. Essayez de sensibiliser les gens qui vous entourent, en partageant des informations, des idées de documentaires, de lectures, …

Vous pouvez également être super-actif sur les réseaux sociaux pour aider des associations. Car oui, elles ont aussi besoin de nos likes, de nos commentaires, de nos partages... Aujourd’hui, les créateurs de contenus perdent de plus en plus de visibilité sur les réseaux en raison des algorithmes toujours plus sélectifs. Leur message perd donc également en impact. Un moyen d’aider une association en seulement quelques clics est de liker ces posts, de les partager sur votre profil, de commenter, d’identifier des proches que ça pourrait être intéressé. Vous aiderez ainsi ces associations à être toujours plus visibles.

Participer à des actions

Vous pouvez également choisir de participer à des actions, en physique ou en ligne.

Des associations comme 269 Life, L214 ou encore One Voice organisent régulièrement des actions dans nos villes afin de distribuer des tracts et de communiquer sur la cause animale via des pancartes ou des mises en scène. Pour connaître les actions organisées près de chez vous, je vous recommande les événements Facebook, qui sont un excellent moyen de voir en un clin d’oeil les actions menées à proximité de chez vous. Rapprochez-vous d’une association présente dans votre ville et participez à des actions dès que vous en avez le temps. Ils seront contents d’avoir du renfort !

Vous pouvez également militer en ligne. Outre les pétitions, de nombreuses actions sont mises en place ponctuellement ou sur la durée pour faire réagir nos élus, alerter l’opinion, ou faire évoluer les pratiques de certaines marques. Par exemple, je reçois parfois des e-mails de L214 m’invitant à interpeller une marque sur les réseaux sociaux, via des commentaires sur leur page ou des mails à envoyer, pour les encourager à changer leur méthodes (dernière en date : la campagne contre Herta qui se fournit dans un élevage de cochons aux conditions déplorables). L’association fournit même des exemples : je n’ai qu’à faire un copier-coller si je n’ai pas le temps d’écrire un message personnalisé.

J’espère que ces quelques idées vous aideront à y voir plus clair sur ce que vous pouvez concrètement faire pour aider la cause animale au quotidien. Chaque action, chaque clic compte et peut faire la différence. N’hésitez donc plus et engagez-vous pour ceux qui n’ont pas de voix à faire entendre.

Lire aussi : Vegan : 3 livres de recettes pour démarrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *