Un Éternel Treblinka, Charles Patterson


Culture Vegan, Livres / dimanche, avril 19th, 2020

Le confinement actuel me permet de rattraper mon retard sur ma pile à lire ! J’ai donc pu finir tranquillement cette lecture commencée il y a quelques semaines et que j’avais mise un peu de côté, tant elle m’a semblé éprouvante.

Un éternel Treblinka : une vraie claque

Un Eternel Treblinka est un livre écrit par Charles Patterson qui fut publié en 2003, soit il y a presque 20 ans. Ce livre aborde la question de la cause animale en faisant un parallèle avec l’un des événements les plus marquants de notre histoire : la Shoah.

Ce parallèle peut en faire bondir plus d’un, et peut paraître abrupte de premier abord. Cependant, au fil de la lecture de ce livre très fouillé et très argumenté, on est forcés de se rendre à l’évidence : il y a des similitudes certaines entre ces deux éléments.

Le livre se penche tout d’abord sur l’histoire des discriminations, de la colonisation, et de l’oppression, en démontrant, grâce à des sources diverses et variées, comment l’animalisation des hommes a permis leur subordination. Il décrypte notamment les différents types de langages utilisés par les colons qui visaient à diminuer les peuples opposés en leur affublant des noms et surnoms relatifs aux animaux, permettant ainsi un détachement émotionnel et une justification de l’oppression. Ce mécanisme se retrouve dans la discrimination contre les juifs lors de la Shoah. Assimiler l’autre à un animal permet de lui affliger des souffrances sans ressentir de culpabilité.

Auschwitz commence quand quelqu’un regarde un abattoir et pense : ce ne sont que des animaux.

Theodor Adorno

L’auteur aborde de nombreux sujets, tels que le développement des abattoirs aux Etats-Unis, l’évolution de notre rapport aux animaux, les différents formes d’oppression que l’homme a appliqué aux animaux comme aux humains, la castration, l’exclusion des gens considérés comme inférieurs… Ces différentes analyses mènent petit à petit à aborder le sujet principal qui est la Shoah, et démontre comment le peu de considération porté aux animaux à travers les siècles a pu mener aux même agressions envers les humains.

On retrouve également, dans ce livre, de nombreux témoignages de survivants des camps qui se sont engagés par la suite dans la défense des animaux. Leur témoignage est bouleversant et permet vraiment de comprendre le propos du livre et la validité des arguments avancés.

Mon avis sur ce livre

Je ne sais que penser de cette lecture. Je l’ai trouvé à la fois passionnant et en même j’avais envie de le jeter par le fenêtre tellement il est dur à encaisser. Lire sur la souffrance animale est toujours difficile pour moi, et ce livre fut une véritable épreuve. Mais il reste néanmoins nécessaire de voir cette vérité en face, aussi abjecte soit-elle. Ce livre regorge de citations, de témoignages, de références … difficile de nier les arguments face à un travail aussi complet.

Je ne peux que le conseiller à toutes les personnes souhaitant aborder la cause animale de manière éthique et morale. Mais au-delà des animaux, ce livre questionne également notre rapport aux humains, ce qui le rend intéressant même pour des personnes peu impliquées dans la défense des animaux mais qui s’intéressent à l’humain, dans ce qu’il a de plus complexe et paradoxal.

P.S. : Pensez juste à avoir un paquet de mouchoirs à proximité !

Acheter ce livre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *